Artisan Connect

Association jeunesse action AJA MALI

Date : 2010-06-04 20:27:17

Description Espace FERE KENE ASSOCIATION JEUNESSE ACTION AJA MALI Siège Hamdallaye ACI 2000 Rue 432 Porte 1102 prés de l'Immeuble ABK 6 Tel. 2029 58 21 Cell. /66 82 22 17/ 76 22 90 50 E-mail: ajamali@datatech..net.ml. ajamalisa@yahoo.fr Site Internet: www.ajamali.org Note de présentation : Espace FERE KENE « Équitable oui, mais humain d'abord... » [pic] Présenté par : Équipe ESPACE FERE KENE FERE KENE "Équitable oui, Humain d'abord" Contexte Le Réseau des micro entreprises est un regroupement d'artisans de différents corps de métiers ayant directement bénéficié de divers appui- conseils de AJA Mali au cours des quatre (4) dernières années ou d'autres artisans intéressés par ce type d'appui. Ce regroupement créé en décembre 2000 est composé de trois (3) grands groupes artisanaux, à savoir le groupe de BTP (Bâtiment Travaux Publics) formé d'artisans spécialistes des métiers du bâtiment, de la menuiserie bois et de la menuiserie métallique, le groupe de tourisme équitable formé de guides touristiques et le groupe de l'Artisanat d'art pratiquant la stratégie de commerce équitable et formés d'artisans d'art. Dans le but d'assurer la promotion des produits de l'artisanat d'art et de créer les conditions d'une meilleure vente de produit et d'un développement socioprofessionnel de ces membres, ce dernier groupe a mis en place dans un local sous loué avec AJA Mali une galerie des objets d'art et adopté une stratégie de commerce équitable comme base de relations commerciales avec la clientèle du nord et une clientèle aisée au sud. Peu après la création de la galerie (espace FERE KENE), le groupe de commerce équitable a noué une relation de partenariat solide avec Siri Kura, une boutique de Commerce équitable basée en France. Depuis lors ce partenariat a permis au groupe de commerce équitable de peaufiner sa stratégie d'activités. Présentation de FERE KENE FERE KENE porte la signification d'un espace du village où les jeunes talents exposent leurs savoirs, leurs talents tout en opérant et en respectant les principes de base et techniques traditionnelles. FERE KENE signifie en bambara la « création ou l'innovation » qui s'harmonise avec l'objectif premier de notre activité, c'est-à-dire de permettre aux artisans du réseau des micro entreprises du Mali (RME MALI) de développer une activité artisanale prospère et durable. L'origine de FERE KENE L'espace FERE KENE a été créé en juin 2001 et est l'un des 5 volets du réseau des micros entrepreneurs d'AJA MALI. FERE KENE a vu le jour suite à l'observation d'un constat par lequel les artisans locaux de Bamako ne parvenaient pas à développer une activité artisanale qui leur permettait de subvenir à leurs besoins les plus vitaux tel que la nourriture, l'habillement, veiller à leur bonne santé ainsi que l'éducation. Cette dernière situation est la résultante d'un certain nombre de facteurs explicatifs tels que la méconnaissance des prix de vente, une méconnaissance des différents marchés ainsi qu'une déficience au niveau de la promotion des produits dû aux faibles ressources humaines et financières d'auto promotion de leur production. . Ces artisans ne comptent ni l'effort passé à la création et à la production d'une pièce, ni le coût réel de réalisation d'un article, même semi-fini. Les prix qu'ils fixent sont aléatoires et bien souvent en deçà des coûts réels de fabrication (tel que calculés dans les sociétés occidentales, c'est-à-dire tenant compte du coût de la matière première, de la main d'?uvre, du transport, etc.) . L'objet artisanal passe trois ou quatre intermédiaires avant d'être présenté au consommateur final, à un prix évidemment beaucoup plus élevé que celui versé à l'artisan. Or, ces intermédiaires sont en majorité des grands commerçants ou des fonctionnaires qui « arrondissent leur fin de mois ». Ces intermédiaires ont souvent plusieurs activités génératrices de revenus. Il ne s'agit pas ici de vouloir détruire tout un circuit de commercialisation, dont le revenu est réinjecté dans l'économie informelle, mais il s'agit de montrer que l'artisanat génère de l'argent pour ceux qui, finalement, n'en n'ont pas le plus besoin. La valeur ajoutée qui découle de la commercialisation d'un objet artisanal, aussi élevée soit elle, ne profite en rien à l'artisan. . Les artisans n'ont, d'une part, pas ou très peu accès aux crédits proposés par les instituts de micro finance, les « banques pour les pauvres », car ils ne peuvent apporter l'épargne nécessaire à l'ouverture FERE KENE "Équitable oui, Humain d'abord" d'un compte ou à l'octroi d'un prêt. Une fois encore ce ne sont que les intermédiaires du circuit de commercialisation qui peuvent en bénéficier. . Enfin les populations rurales, en majorité composées d'artisans et d'agriculteurs, sont de plus en plus contraints de se rapprocher des villes, en raisons des conditions climatiques et atmosphériques, peu propices, qui rendent leurs activités agricoles incertaines. Cet exode rural a des conséquences premières très néfastes pour ces populations (précarité du logement, précarité du travail, développement d'un marché du travail informel, développement des épidémies et une surpopulation urbaine...) et désastreuse à long terme pour l'économie de la sous région et du pays tout entier. Le développement de l'activité artisanale en milieu rural pourrait assurer à ces populations un revenu fixe et leur permettre de poursuivre le travail de la terre sans toutefois en être dépendantes. . Les artisans occupent une place centrale dans le développement économique des pays du sud. Après quelques décennies de leur promotion, plusieurs artisans produisent des articles et services destinés surtout à une population de faible revenu, occupent et forment un nombre très important de travailleurs, dans différents domaines de l'artisanat, s'organisent individuellement ou au sein des Associations, coopératives, GIE, fédérations, Réseaux, etc. . Pour un artisan, développer son affaire ou intégrer l'économie formelle signifie l'élargissement de sa clientèle ou décrocher de nouveaux marchés autres que ceux de proximité avec lesquels il subsiste dans l'économie informelle. . Les marchés qu'il vise et qui lui permettraient de développer son affaire sont pour la plupart en dehors de l'économie informelle, de plus, ils sont régis par des règles qui lui échappent dans un contexte qu'il ne maîtrise pas. Chercher à comprendre ce contexte et les règles qui le régissent est nécessaire pour pouvoir développer son affaire ou intégrer l'économie formelle. FERE KENE, de par son organisation et sa mission, vise à ; . Valoriser les potentiels locaux (matières premières, savoir-faire) avec les possibilités de retour ; . Valorise la prise de décision collective ; . Valorise et encourage le producteur vers une plus grande autonomie (collaborer avec d'autres dans le domaine, ou le marché) ; . Veille à faire respecter la protection de l'environnement auprès de ses membres ; . Veille au reversement d'une partie du bénéfice de façon équitable des profits. Objectifs du groupe FERE KENE Réduire l'influence de l'intermédiaire dans la commercialisation des produits : L'objet artisanal passe par trois ou quatre intermédiaires avant d'être présenté au consommateur final à un prix évidemment beaucoup plus élevé que celui versé à l'artisan. Or, ces intermédiaires sont en majorité de grands commerçants ou des fonctionnaires qui arrondissent leur fin de mois. Ces différents intermédiaires ont souvent plusieurs activités génératrices de revenus. Il ne s'agit pas ici de vouloir détruire tout un circuit de commercialisation, dont le revenu est réinjecté dans l'économie informelle, mais bien de faire profiter les gens qui sont à la base de cet artisanat, c'est-à-dire, les artisans eux-mêmes. Rôle conseil : FERE KENE a d'une part une activité conseil aux artisans, pour leur permettre d'améliorer leurs conditions de productions (techniques de travail, conditions de sécurité, temps de travail, stockage des biens,...). Le conseil porte également sur la fixation de lignes de produits qui suivent la tendance pour autan ôter les aspects mythiques, culturels et religieux qui interviennent dans la réalisation des objets artisanaux. Aide au développement durable : FERE KENE a pour troisième activité l'aide au développement durable. Cette aide passera par l'encouragement à l'épargne en sensibilisant les artisans à l'épargne formelle à travers les instituts de micro finance, en les incitant à y ouvrir des comptes et en les aidant dans leurs démarches FERE KENE "Équitable oui, Humain d'abord" éventuelles de demande de crédit. Mais au-delà de cette épargne, il faut en effet préciser ce qui a été constaté lors des activités, lorsque les gains des artisans ne leur servent pas à vivre, ceux-ci ne sont pratiquement jamais réinvestis dans l'activité de production. Ils sont utilisés pour l'achat des biens de consommation tels que télévision, radio, équipements ménagers ou pour financer des cérémonies familiales (mariages, naissances, deuils, ...) ou religieuses (islamiques, catholiques ou animistes). Certes, ces dépenses sont importantes dans les cultures de ces populations en raison des différentes représentations sociales, un besoin de s'approprier le mode de vie de la classe sociale acceptée où l'accession qui ne peut se faire durablement que par une utilisation productive des revenus. Il convient de les inciter à réinvestir leurs bénéfices dans des achats de biens de production (matières premières, accessoires, produits semi finis,...) visant à développer leur activité. Même avec une évolution et des acquis modestes, l'artisan a sa dynamique propre. Partant du constat que l'activité lui fait vivre entièrement ou partiellement, il faut comprendre que d'une manière ou d'une autre, l'artisan possède ou a accès à des équipements, une infrastructure, un savoir-faire, une clientèle. Il est autonome et en général, fonctionne dans l'économie informelle et tente d'échapper à l'impôt souvent arbitraire et excessif, cherche de l'argent dans son entourage, commercialise dans la proximité, évite d'être confrontée à l'administration, considère que son savoir-faire est suffisant. Beaucoup d'artisans se contentent de cette situation, leurs affaires allant bien et leur permettant de subsister dans l'économie informelle. Appui à la structuration des réseaux d'artisans : Le réseau des artisans comme moyen de négocier les conditions favorables... L'approche se définit en termes d'accompagnement, de renforcement d'un processus en cours et de valorisation des opportunités et non en termes de réalisation de programme pré-établi. Elle vise l'acquisition par les artisans des capacités et des moyens nécessaires pour développer leurs affaires. Pour l'artisan, développer son affaire c'est élargir sa clientèle, décrocher de nouveaux marchés autres que ceux de proximité avec lesquels il subsiste dans l'économie informelle. Cette première démarche devient vite la première barrière à laquelle il se heurte. Les marchés qu'il vise et qui lui permettaient de développer son affaire sont pour la plupart en dehors de l'économie informelle, ils sont régis par des règles qui lui échappent dans un contexte qu'il ne maîtrise pas. C'est bien souvent en raison de ce blocage, de cette prise de conscience qu'apparaît, chez l'artisan, la nécessité et le besoin de comprendre ce contexte et les règles qui le régissent pour pouvoir l'influencer. Dès lors, l'appui procède en terme d'accompagnement de l'émergence de dynamiques associatives afin que le secteur de l'artisanat acquière les forces de négociation nécessaires. Le passage par l'association n'est qu'un moyen de parvenir à des conditions qui permettent à l'artisan d'évoluer dans un tel contexte. Appui à la structuration des réseaux d'artisans au Mali : Au niveau méso- macro il s'agit de l'appui aux dynamiques associatives, et fédératives dans leur analyse et leurs démarches de défense des intérêts du secteur de l'artisanat visant la maîtrise du contexte de la production par les artisans eux-mêmes. Au niveau micro, l'appui vise l'amélioration des performances de l'artisan, ce qui implique d'agir notamment sur ; . Le marketing, la relation à la clientèle, le respect des délais et des normes ; . L'acquisition de marchés, la maîtrise des procédures d'acquisition ; . L'établissement des devis et des projets ; . La recherche, la gestion et l'utilisation du crédit ; . La gestion et la conduite de l'entreprise ; . Les savoir-faire techniques ; . La bonne utilisation et la maintenance des équipements et des infrastructures. Dès que l'artisan maîtrise mieux son environnement et que des perspectives de nouveaux marchés apparaissent, l'artisan se recentre sur la promotion de son affaire. L'amélioration de sa capacité professionnelle devient une priorité. La demande d'appui provenant du réseau se situe essentiellement au niveau micro-économique. FERE KENE "Équitable oui, Humain d'abord" La structure interne de FERE KENE Le groupe FERE KENE est géré par un comité de gestion de quatre membres. Les quatre membres ont les responsabilités suivantes ; . 2 membres sont responsables de la coordination des artisans afin de veiller à la qualité des produits ; . 1 trésorier qui est chargé du suivi des commandes, de la gestion des finances et de la recherche des membres partenaires ; . Le gérant qui est le tenancier de la galerie et de ce fait, celui qui s'occupe principalement de l'exposition de la vente des produits, de la recherche et de l'exécution des commandes et de la tenue des documents de gestion. Il traite également les questions d'approvisionnement en collaboration avec le comité de gestion et fait office de président. Réalisations de FERE KENE . Environ 100 membres adhérents ; . Réalisation d'un catalogue ; . Réalisation d'un site Internet ; . Partenaires du Nord : Sura-koura et village Natangué ; . Partenariat avec certaines associations françaises ; . Expérience d'exportation réalisée avec des associations françaises ; . Espace d'exposition et de vente. Les produits FERE KENE La banque de produits de FERE KENE est approvisionnée à partir d'échantillons sélectionnés selon le goût des clients et des diverses demandes. La banque des produits de FERE KENE est disponible par le biais du catalogue FERE KENE ainsi que le site Internet du réseau. La mise à jour des produits disponibles est faite de façon régulière par l'équipe FERE KENE. Toutes les demandes sont traitées avec professionnalisme et le réseau veille au bon suivi de tout le processus des commandes. FERE KENE et ses membres Il faut faire preuve de professionnalisme, d'invention et d'innovation et être résolument engagé vers l'auto promotion... L'engagement des membres de FERE KENE . Paiement du droit d'inscription à 5000 Cfa ; . Paiement de la carte de membre annuelle à 1000 Cfa ; . Ouverture et alimentation d'un compte d'épargne ; . Respect des délais et autres clauses d'approvisionnement de FERE KENE et / ou exécution de marchés Les droits des membres de FERE KENE . Accès au crédit de préfinancement de marchés ; . Droit à des marchés ; . Mise en relation avec les clients ; . Formation ; . Appui à l'auto organisation / auto gestion.[pic]

http://www.ajamali.org

Street AddressACI 2000, près de l’immeuble ABK6, Rue 432, porte 1102

CityBamako

CountryMali

Name of InstitutionAssociation jeunesse action AJA MALI

PhoneTél. 223 20 29 58 21 et ou

Mobile

FaxFax 00 223 20 29 58 21

Type of ActivityArtisan / Artisan Group

Emailajamalisa@yahoo.fr



Leave a Reply

© 2009