Artisan Connect

LES ACCESSOIRES DE MODE MONGOLES SEDUISENT LES MARCHES ETRANGERS

Date : 2011-03-23 11:06:35

DescriptionLES ACCESSOIRES DE MODE MONGOLES SEDUISENT LES MARCHES ETRANGERS OBJECTIF DU PROGRAMME DE REDUCTION DE LA PAUVRETE PAR L’EXPORTATION Le projet a été lancé en Mongolie fin 2004 dans le but d’améliorer les moyens de subsistance de 250 personnes, dont 90% de femmes, organisées en 10 groupes de producteurs d’accessoires de mode en feutre des aimags d’Ulaanbaatar, Darkhan et Selenge (OMD 1 et 3). CONTEXTE Le travail de la laine et du feutre fait partie intégrante de la vie en Mong olie, largement caractérisée par les traditions nomades et l’élevage. La laine brute est abondante dans un pays qui compte plus de 24 millions de têtes de bétail, dont 10,6 millions de moutons. La transformation et l’exportation d’accessoires de mode en la ine et en feutre peuvent être considérées comme un débouché prometteur permettant d’intégrer les communautés pauvres de Mongolie dans le commerce et ainsi créer de nouveaux emplois et des revenus supplémentaires. Pour créer cette capacité d’approvisionneme nt, un savoir-faire commercial est nécessaire, de même que des compétences en design et en gestion de la qualité. ACTIVITES Le principal partenaire du projet a été la Norwegian Lutheran Mission (NLM), une ONG ayant une longue expérience de la coopération technique dans le secteur de la laine et du feutre. En 2005, le PRPE a réalisé une étude de marché pour identifier les produits phares et tester leur potentiel à l’exportation sur les marchés européens. Le PRPE a contribué à consolider les conseils d’administration des coopératives, à diversifier leur portefeuille de produits, et à renforcer leurs capacités de commercialisation à l’exportation, et ce en offrant conseils et formation. Après avoir participé à un atelier sur la gestion de la qualité, les p roducteurs ont mis en place un système de contrôle de la qualité de base pour mieux satisfaire aux exigences du marché. De nouvelles collections utilisant des teintures et des couleurs naturelles ont été créées avec l’aide d’un consultant international en design et présentées avec succès à la "Tendence Trade Fair" de Frankfort. En 2008 l’accent a été mis sur la facilitation du transfert du projet aux bénéficiaires. La collaboration pour le développement économique et social de tous a suscité l’intérêt des p olitiques : le Mongolian Wool Craft Cooperative Union, avec le soutien de l’ITC et de la NLM, a organisé en décembre 2007 la première Assemblée nationale des coopératives de Mongolie. Des représentants de toutes les régions du pays et de différents secteurs, y compris des parlementaires, se sont réunis dans le but de renforcer le cadre de politique générale en faveur des coopératives. L’Assemblée a recommandé d’apporter des amendements à la Loi sur les coopératives et a préparé un plan d’action en faveur de l’amélioration et du renforcement des coopératives pour accroître leurs résultats à l’exportation. RESULTATS OBTENUS A CE JOUR Un certain nombre de produits en feutre adaptés à l’exportation ont été conçus et lancés sur les marchés asiatiques et européens. Pendant la foire commerciale de Frankfort de 2007 et 2008, la Mongolian Wool Craft Cooperative a réussi à trouver de nouveaux acheteurs en Allemagne, en Italie, au Japon, aux Pays Bas, en France et ailleurs, qui lui garantissent des ventes à l’exporta tion d’un montant de US$ 20.000 pour 2008 et d’autres commandes pour l’avenir. Le montant des ventes à l’exportation réalisées à ce jour dans le cadre du projet atteint US$ 50.000 et les ventes de détail locales, US$ 450.000. Tsagaan Alt et le Syndicat de la Coopérative ont aussi pris part à des expositions nationales en collaboration avec des organismes tels que la Chambre nationale de commerce et d’industrie de Mongolie (MNCCI). Lors de ces manifestations, les produits ont été primés à de nombreuses repri ses et se sont notamment vus décerner le prix mongole « Best 99 products 2005 & 2007 », le "Green Label" pour les produits écologiques 2006 et le Prix à l’exportation 2007. RETOMBEES POUR LES PAUVRES Grâce au projet, les 250 producteurs bénéficiaires ont vu leur revenu annuel augmenter en moyenne de US$ 500, ce qui a aussi bénéficié à leurs familles. La confiance gagnée au plan économique et les compétences commerciales acquises au sein des communautés participantes seront un important facteur de pérennisation des résultats du projet. Les producteurs jusque là dispersés ont créé la Mongolian Wool Craft, une association de 10 groupes de producteurs de laine et de feutre qui, au terme du projet, se l’approprieront pleinement et en assumeront la gestion. EVOLUTION FUTURE ET PERENNITE DE L’INTERVENTION Les décideurs s’intéressent aujourd’hui de très près à l’amélioration des moyens de subsistance des communautés pauvres grâce à l’exportation d’accessoires de mode en laine et en feutre. Le principe de la réduction de la pauvreté par l’exportation sera repris dans le contexte de la stratégie nationale à l’exportation qui sera élaborée par l’ITC en collaboration avec le Ministère de l’industrie et du commerce et la Chambre nationale de commerce et d’industrie mongole. POUR PLUS D’INFORMATION VEUILLEZ CONTACTER ce Leclercq Export-led Poverty Reduction Programme (EPRP) International Trade Centre Palais des Nations, CH-1211 Geneva 10, Switzerland T. +41 22 730 0111 F. +41 22 730 0816 Leclercq@intracen.org

Street AddressPalais des Nations

CityGeneva

CountrySwitzerland

DescriptionLES ACCESSOIRES DE MODE MONGOLES SEDUISENT LES MARCHES ETRANGERS OBJECTIF DU PROGRAMME DE REDUCTION DE LA PAUVRETE PAR L’EXPORTATION Le projet a été lancé en Mongolie fin 2004 dans le but d’améliorer les moyens de subsistance de 250 personnes, dont 90% de femmes, organisées en 10 groupes de producteurs d’accessoires de mode en feutre des aimags d’Ulaanbaatar, Darkhan et Selenge (OMD 1 et 3). CONTEXTE Le travail de la laine et du feutre fait partie intégrante de la vie en Mong olie, largement caractérisée par les traditions nomades et l’élevage. La laine brute est abondante dans un pays qui compte plus de 24 millions de têtes de bétail, dont 10,6 millions de moutons. La transformation et l’exportation d’accessoires de mode en la ine et en feutre peuvent être considérées comme un débouché prometteur permettant d’intégrer les communautés pauvres de Mongolie dans le commerce et ainsi créer de nouveaux emplois et des revenus supplémentaires. Pour créer cette capacité d’approvisionneme nt, un savoir-faire commercial est nécessaire, de même que des compétences en design et en gestion de la qualité. ACTIVITES Le principal partenaire du projet a été la Norwegian Lutheran Mission (NLM), une ONG ayant une longue expérience de la coopération technique dans le secteur de la laine et du feutre. En 2005, le PRPE a réalisé une étude de marché pour identifier les produits phares et tester leur potentiel à l’exportation sur les marchés européens. Le PRPE a contribué à consolider les conseils d’administration des coopératives, à diversifier leur portefeuille de produits, et à renforcer leurs capacités de commercialisation à l’exportation, et ce en offrant conseils et formation. Après avoir participé à un atelier sur la gestion de la qualité, les p roducteurs ont mis en place un système de contrôle de la qualité de base pour mieux satisfaire aux exigences du marché. De nouvelles collections utilisant des teintures et des couleurs naturelles ont été créées avec l’aide d’un consultant international en design et présentées avec succès à la "Tendence Trade Fair" de Frankfort. En 2008 l’accent a été mis sur la facilitation du transfert du projet aux bénéficiaires. La collaboration pour le développement économique et social de tous a suscité l’intérêt des p olitiques : le Mongolian Wool Craft Cooperative Union, avec le soutien de l’ITC et de la NLM, a organisé en décembre 2007 la première Assemblée nationale des coopératives de Mongolie. Des représentants de toutes les régions du pays et de différents secteurs, y compris des parlementaires, se sont réunis dans le but de renforcer le cadre de politique générale en faveur des coopératives. L’Assemblée a recommandé d’apporter des amendements à la Loi sur les coopératives et a préparé un plan d’action en faveur de l’amélioration et du renforcement des coopératives pour accroître leurs résultats à l’exportation. RESULTATS OBTENUS A CE JOUR Un certain nombre de produits en feutre adaptés à l’exportation ont été conçus et lancés sur les marchés asiatiques et européens. Pendant la foire commerciale de Frankfort de 2007 et 2008, la Mongolian Wool Craft Cooperative a réussi à trouver de nouveaux acheteurs en Allemagne, en Italie, au Japon, aux Pays Bas, en France et ailleurs, qui lui garantissent des ventes à l’exporta tion d’un montant de US$ 20.000 pour 2008 et d’autres commandes pour l’avenir. Le montant des ventes à l’exportation réalisées à ce jour dans le cadre du projet atteint US$ 50.000 et les ventes de détail locales, US$ 450.000. Tsagaan Alt et le Syndicat de la Coopérative ont aussi pris part à des expositions nationales en collaboration avec des organismes tels que la Chambre nationale de commerce et d’industrie de Mongolie (MNCCI). Lors de ces manifestations, les produits ont été primés à de nombreuses repri ses et se sont notamment vus décerner le prix mongole « Best 99 products 2005 & 2007 », le "Green Label" pour les produits écologiques 2006 et le Prix à l’exportation 2007. RETOMBEES POUR LES PAUVRES Grâce au projet, les 250 producteurs bénéficiaires ont vu leur revenu annuel augmenter en moyenne de US$ 500, ce qui a aussi bénéficié à leurs familles. La confiance gagnée au plan économique et les compétences commerciales acquises au sein des communautés participantes seront un important facteur de pérennisation des résultats du projet. Les producteurs jusque là dispersés ont créé la Mongolian Wool Craft, une association de 10 groupes de producteurs de laine et de feutre qui, au terme du projet, se l’approprieront pleinement et en assumeront la gestion. EVOLUTION FUTURE ET PERENNITE DE L’INTERVENTION Les décideurs s’intéressent aujourd’hui de très près à l’amélioration des moyens de subsistance des communautés pauvres grâce à l’exportation d’accessoires de mode en laine et en feutre. Le principe de la réduction de la pauvreté par l’exportation sera repris dans le contexte de la stratégie nationale à l’exportation qui sera élaborée par l’ITC en collaboration avec le Ministère de l’industrie et du commerce et la Chambre nationale de commerce et d’industrie mongole. POUR PLUS D’INFORMATION VEUILLEZ CONTACTER ce Leclercq Export-led Poverty Reduction Programme (EPRP) International Trade Centre Palais des Nations, CH-1211 Geneva 10, Switzerland T. +41 22 730 0111 F. +41 22 730 0816 Leclercq@intracen.org

Name of InstitutionInternational Trade Centre

Phone+41 22 730 0111

Mobile

Fax+41 22 730 0816

Email



Leave a Reply

© 2009